ALEXANDRA LAPIERRE
MiniBlog
JANVIER 2018

Entre deux agapes, j’ai passé les fêtes à corriger les premières épreuves de mon prochain roman. Mission accomplie ! Elles sont reparties chez Flammarion.

IMG_4580

J’attends maintenant les secondes, avant de signer le « bon à tirer » pour une publication prévue le 21 mars 2018.

Ce sera après le Salon du Livre de Paris, mais nous aurons reçu quelques exemplaires, que je pourrai dédicacer pendant le Salon.

Cette période, où le roman n’est plus  à moi mais n’existe pas encore, est un moment très particulier, où j’oscille entre le soulagement et l’angoisse.

Je devrais pourtant profiter de cette transition pour me libérer des deux héroïnes qui m’ont obsédée durant des années. Pas facile. Car tant que je n’aurais pas l’objet « livre » entre les mains, tout mon travail d’écriture reste virtuel.

Par ailleurs, bonne nouvelle : mon livre précédent, Moura, est en cours de traduction anglaise et paraîtra aux États-Unis chez Atria Books en 2018.

Une année intense en perspective !

OCTOBRE 2017

Je photocopie en huit exemplaires le manuscrit que je viens de rendre à Flammarion, pour les donner à mes huit lecteurs-censeurs habituels. J’attends d’eux une sévérité exemplaire et beaucoup de courage… Pas facile de dire à un auteur qu’on n’est pas emballé par son texte, ou que des passages sont à couper ou à réécrire.

Je sais que mes amis sont assez intègres pour ne pas me cacher leur vérité. Et j’ai une totale confiance dans l’honnêteté de leur réaction.

N’empêche que l’attente est rude, et que je me retiens de les appeler pour vérifier que leur silence n’est pas dû à une désapprobation.

Période d’anxiété.

Et d’impatience à entendre les impressions de mes premiers lecteurs.

Mais bonne nouvelle ! Le recueil 13 à table ! au profit des Restos du Coeur paraît le 2 novembre. Le thème en est l’Amitié. La merveilleuse couverture de Sempé, que m’envoient les éditions Pocket, l’incarne magnifiquement. Cette année nous sommes quatorze à avoir participé à ce recueil qui va permettre de distribuer près de 3 millions de repas, comme l’année dernière (j’espère !).

Je considère cette participation littéraire à l’oeuvre de Coluche comme absolument nécessaire.

Que représente une semaine de mon temps dans une année, au regard des efforts incessants des autres bénévoles ? Et l’idée d’un recueil collectif auquel toute la chaîne de l’édition a collaboré, les éditeurs, les imprimeurs, les distributeurs, les représentants, les libraires… me touche.

Je ne peux attendre de lire les nouvelles des treize autres auteurs !

Plat 1 Restos du Coeur 2018Plat 4 Restos du Coeur 2018

JUIN-SEPTEMBRE 2017

La période d’enfermement : nous y sommes. Un été de clôture…

Le monastère. Le couvent. La cellule. Tous ces mots dont mes amis se servent pour qualifier ma disparition.

J’écris en frénétique le livre que je dois rendre aux éditions Flammarion, après la rentrée littéraire du mois de septembre.

En vérité, je ne vois pas la couleur du jour et vis en autarcie avec mes deux personnages.

Miracle !

Je parviendrai à terminer le livre en temps et en heure, ric-rac, pour remettre le manuscrit à mon éditeur le mercredi 20 septembre. Bizarrement, je ne me sens pas soulagée par mon exploit. Reste maintenant à entendre les critiques, et à améliorer le texte jusqu’à en faire un très bon livre. La bataille n’est pas gagnée !

D’autres mois de travail acharné en perspective…

IMG_4107

Mai 2017

Formidable !
À l’occasion de la parution de Moura en livre de poche, les éditions Pocket donnent une grande fête chez Daru, temple de la cuisine russe, que fréquentait Moura lors de ses voyages à Paris…

Avec tous les amis des éditions Pocket, nous avons bu à sa mémoire, avant de passer devant la cathédrale orthodoxe, à deux pas… Ce lieu chargé d’histoire, où Moura est venue se recueillir dans les moments les plus difficiles de sa vie.IMG_2391 IMG_2384

AVRIL 2017 (SUITE ENCORE)

Ben dis donc, c’est toujours comme ça la vie : il ne passe rien pendant des mois, et soudain tout se bouscule !

Les éditions Flammarion redistribuent Moura avec une nouvelle bande. En ce centième anniversaire de la Révolution russe, j’espère que les aventures et les paradoxes de Moura éclaireront bien des pans de la grande Histoire.

AVRIL 2017 (SUITE)

Décidément, quel mois !

Je trouve, à côté de l’édition Pocket de Moura, l’inédit des Éditions Points qui vient de paraître : L’Aventure, le choix d’une vie.

À tous mes amis qui me demandent souvent comment s’écrivent les grandes aventures, ce livre répond à leurs questions. De grands aventuriers tels que Patrice Franceschi, Sylvain Tesson, Yann Queffélec, Valérie Zenatti, Michel Moutot, Pascal Manoukian, Alain Mabanckou et Gérard Chaliand, y racontent l’aventure majeure de leur existence, celle qui a changé leur vie.

Pour ma part, je reviens sur mon histoire d’amour avec la peintre baroque Artemisia Gentileschi.

Couv Collectif L'aventure le choix d'une vie

 

AVRIL 2017

Dernières nouvelles du front : Moura de paraître aux Éditions Pocket. Le portrait de la couverture me plaît beaucoup. La peintre est une artiste russe, Vera Rockline, que je trouve formidable.

Alexandra_Lapierre_Moura_PocketAlexandra_Lapierre_Moura_Pocket

NOVEMBRE 2016

La formidable aventure de Treize à Table ! au profit des Restos du Cœur se poursuit !  Je suis très heureuse d’avoir pu y participer. Le troisième volume vient de paraître. Espérons qu’il permettra d’offrir plus de repas encore que l’année dernière.

2016 COUV 13 à Table !

HIVER 2016
Chers amis,
Fini la présentation de Moura dans toute la France !
Je m’attelle à un nouveau livre ce qui, en termes clairs, signifie : « retour au couvent » !
Mais, avant de m’enfermer dans ma cellule de nonne, je voudrais vous remercier, tous, de votre présence et du chaleureux accueil que vous avez réservé à Moura.
À bientôt !